UMR 1034

Biologie des Maladies Cardiovasculaires (BMC)

Directeur : Thierry Couffinhal

L’objectif de l’unité 1034 Inserm / Université de Bordeaux est de comprendre le développement et la formation de vaisseaux dans un organe, ce qui est un enjeu majeur dans le contexte de la biologie du développement, de la médecine régénérative et de la chirurgie (maladie ischémique et transplantation) en oncologie et ophtalmologie.
Le fonctionnement normal des tissus dépend d’un apport suffisant d’oxygène dans les vaisseaux sanguins. L’athérosclérose (lésion de gros vaisseaux ou macroangiopathie) ou le diabète et l’hypertension (lésions de petits vaisseaux ou microangiopathie) réduisent le diamètre du lumen du vaisseau et de la perfusion artérielle, menant à l’ischémie tissulaire. Les angines du myocarde, infarctus et accidents vasculaires cérébraux sont de grandes causes de mortalité, mais provoquent aussi l’artériopathie des membres postérieurs, la néphropathie, la cécité, la pré-éclampsie, la neurodégénérescence et l’ostéoporose.
En réponse à une ischémie (réduction du flux sanguin et d’oxygène), une nouvelle forme de vaisseaux sanguins et une circulation collatérale sont établies afin de compenser le manque de perfusion. Ce processus naturel est très efficace chez certains patients et les protège contre les conséquences des maladies athérosclérotiques. Toutefois, ce processus de dérivation montre des variations considérables entre les patients, et les raisons de ces différences sont encore mal comprises.
Une meilleure compréhension des mécanismes de soutien à la formation et à l’entretien des vaisseaux fonctionnels post-ischémiques des tissus est un pré-requis pour améliorer le traitement des pathologies ischémiques et offrir des options thérapeutiques par la stimulation musculaire de l’angiogenèse.

Site internet

^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes